« Janvier 2018 »
Janvier
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

Calendrier d'activités

Aujourd'hui

MRAC
Leuvensesteenweg 13
3080 Tervuren - Belgique
Tel. (+32) 02 769 52 11
Fax (+32) 02 769 52 42

 

Projets culturels

Le service Éducation & Culture collabore de manière systématique avec les communautés africaines de Belgique. Les animateurs, les artistes et les spécialistes d’origine africaine participent à la sélection du contenu et à la réalisation des activités éducatives et culturelles. Cette coopération permet une représentation plus juste et plus nuancée des cultures africaines. Ceci cadre avec la politique générale du MRAC.
Créé en 2003, le COMRAF est le service consultatif des communautés africaines.

Artiste en résidence au MRAC

 

  • Appel à candidature pour Artiste en résidence en 2016
    Dans le cadre de la rénovation du musée, le musée de l'Afrique centrale invite un artiste en résidence pour une période de maximum 3 mois.
    Le sujet : le musée comme lieu de mémoire
    Les dates:  entre le 15 janvier 2016 et avril 2016.
    Les candidatures sont à envoyer avant le 31 décembre à christine.bluard@africamuseum.be
    (lettre d'intention, références de l'artiste (portfolio) , disponibilité, CV)
     
  • Edition 2014-2015 : Iviart Izamba, artiste en résidence au MRAC
    (31 mars - 30 avril 2014 et 18 janvier - 17 avril 2015)

    The Game of Thrones

    mobutu
    Dans le cadre d’un projet de résidence d’artiste envisagé avec la RD Congo et soutenu par la DGD, le MRAC  a accueilli à deux reprises l'architecte-designer kinois Iviart Izamba. Celui-ci propose la création de fauteuils originaux et contemporains élaborés à partir d’éléments hétérogènes récupérés et recouverts d’extraits de presse. Son «  fauteuil Mobutu »  avait déjà été acquis par le musée en 2011.


    - Le premier volet de cette résidence a eu lieu au cours de l’année 2014. Pendant cette phase, l’artiste s'est intéressé aux archives du musée des années 1960 à 2010, et plus particulièrement au fonds d'archives postcoloniales congolaises. Il était en effet frappé par le manque d'informations sur l'histoire politique en RDC et estimait qu'il avait un rôle à jouer afin de rendre ces archives accessibles.

    - Au cours du deuxième volet de cette résidence, qui a eu lieu du 18 janvier au 17 avril 2015, l’artiste est passé à la phase de fabrication des fauteuils. Les extraits de presse, affiches électores, pamphlets ou photographiés ont été rassemblés et mis en page par l'artiste pour ensuite être imprimés sur skaï. La caractéristique principale est la récupération afin de répondre à un des défis majeurs de la société africaine : « Comment résorber les objets qui ont perdu leur premier usage »? Trois axes de fabrication ont été lancés : le garnissage, les opérations de découpage de métaux et de soudures et le travail de montage et de finitions sur les fauteuils dits contemporains. L’artiste a été accompagné dans cette phase de fabrication par quelques étudiants de l'Institut des Arts et Métiers de Bruxelles et d'un artisan-garnisseur de Saint-Gilles.

 

iviart2.jpg iviart3.jpg

"Les quatre fauteuils sont une installation The Game of Thrones. Ce ne sont pas des sièges mais des trônes." (I. Izamba)
Ils ont été présentés d'avril à octobre 2015 dans l'espace AfricaMuseum@BOZAR.

 

Projets créatifs pour adultes

Pour qui ?


Toute personne âgée de plus de 16 ans peut participer à un projet créatif : amateurs d’art,  bricoleurs, artistes, élèves d’académies des beaux-arts, écoles d’enseignement artistique, formations professionnelles, individus ou groupes.

De quoi s’agit-il ?


Par l’intermédiaire d’un projet ‘créatif’, nous offrons aux amateurs d’art et de culture l’opportunité de réaliser une création et de la présenter dans le musée.

Les participants travaillent sur un thème défini, généralement en relation avec une exposition, et puisent leur inspiration dans des matériaux à l’intérieur et à l’extérieur du musée, des expositions, la riche collection du musée, les œuvres d’art contemporain, les discussions, la documentation et les photos.

Les œuvres remises sont exposées pendant plusieurs mois dans une des salles du musée. De cette manière, les participants ont la possibilité de conquérir leur propre place dans le musée. L’objectif de ce projet est en effet de faire participer de façon plus personnelle et active les adultes aux événements organisés par le musée.
Les éditions précédentes, Chapeau! (2007), Le bois, ça sied. Les adultes font des minis (2008) et Réalisez un masque et exposez-le (2009), se sont distinguées par une grande créativité de qualité.

  • Édition 2013 : Le musée en bobine - un projet audiovisuel

    Une septantaine d’étudiants, professeurs, artistes et professionnels du monde des arts audiovisuels et d’étudiants d’académies ont participé à ce projet.
    Ils ont réalisé une vidéo, un film, un film d’animation ou un clip de 4 minutes au plus sur le rôle du musée, son passé, le présent et son avenir.
    Le résultat : 24 films d’inspiration poétique, réaliste, critique, utopique ou humoristique. Projection en boucle dans les salles du musée et sur ce site du 7 juillet au 31août 2013.
    En savoir plus: www.africamuseum.be/ingeblikt-enbobine

     
  • Édition 2011 : Lumineux – Créez une lampe

    Dans le cadre de l’exposition Fetish Modernity le MRAC avait organisé le projet créatif « Lumineux », avec pour mission: « Créez une lampe ».
    Artistes et bricoleurs étaient invités à jouer avec des formes, des représentations ou des idées empruntées à d’autres cultures ou à d’autres temps et qui semblaient ne pas s’accorder, au premier abord.

    Les résultats ont été montrés dans une exposition ouverte de manière festive à l'occasion de l’événement Africa <> Tervuren, le 15 mai 2011, et restée à l’affiche jusqu’à la fin du mois d'août 2011.
    En savoir plus sur le projet, les participants et les réalisations, consultez ce minisite: http://www.africamuseum.be/albums/luminous/cdrom/
     

Africa < > Tervuren


Véritable forum  de l’Afrique contemporaine et de la diaspora africaine en Europe, chaque édition de  l’événement AFRICA < > TERVUREN s’articule autour d’un thème central :

-    15 mai 2011 : Mix U Up! - thème: Modernité
-    16 & 17 mai 2009 : Mask-Up! – thème : Masques et identités
-    6 mai 2007 : Look! – thème : Mode et vêtement
-    7 mai 2006 : Calebasses en Fête – thème : la Calebasse
-    24 avril 2005 : Congo Ya Biso – thème : la RDC
-    2 mai 2004 : Paroles d’Afrique – thème : Les formes de communication

Durant un week-end le musée est le décor d’une panoplie d’activités destinées à tous les âges et répondant à tous les goûts : musique, spectacles, démonstrations, conférences, ateliers, danse, défilés,….

L’événement est réalisé en étroite collaboration avec des représentants des communautés africaines de Belgique tels que : AFRIKAANS CULTUREEL COLLECTIEF, CCAEB, MINA, MWINDA-KITOKO, PLATFORM AFRIKAANSE GEMEENSCHAPPEN VAN ANTWERPEN, SADISA etc.

Heritage (Erfenis)


A l’initiative de Pitcho Womba Konga, rappeur et comédien, une quinzaine d’artistes belges d’origine congolaise, mènent une réflexion commune autour des 50 ans d’indépendance du Congo.

Quels sont les liens qu’ils entretiennent avec ce pays, celui de leurs sources ? Comment vivent-ils cette histoire partagée entre le Congo et la Belgique ? Quelle est leur place en Belgique ? Comment gèrent-ils ces mémoires et identités plurielles ?


La musique urbaine (soul, rap, R&nB, funk, slam, reggae) est le langage commun de ce questionnement. Elle est à l’image des acteurs du projet : hybride. Le projet prévoit la réalisation d’un CD et l’organisation d’un événement-concert au courant du printemps 2010. Les bénéfices de la vente des CD financeront des projets d’enseignement des langues et de l’histoire du Congo.

Par ailleurs des actions de sensibilisation seront menées dans les écoles et universités et autres cadres de vie et d’éducation des jeunes pour élargir la réflexion.

Le MRAC est partenaire du projet.
> en savoir plus : http://www.heritagecongo.be ou en pdf

 

 

 

Actions sur le document