« November 2017 »
November
Mo Tu We Th Fr Sa Su
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30

Events calendar

RMCA
Leuvensesteenweg 13
3080 Tervuren - Belgium
Tel. (+32) 02 769 52 11
Fax (+32) 02 769 52 42

 

Une diversité inattendue de concombres de mer découverte au large de Madagascar

En étudiant les concombres de mer récoltés lors d’une expédition scientifique au large de Madagascar, Didier Van den Spiegel (Musée royal de l’Afrique centrale) et Yves Samyn (Institut royal des Sciences naturelles de Belgique) ont identifié 31 espèces de concombres de mer, dont six nouvelles pour la science. Cette découverte est importante dans le cadre de la conservation de ces espèces marines, fortement consommées sur le marché asiatique.

seacucumbers1.jpg

seacucumbers2.jpg

Deux des six nouvelles espèces de concombres de mer : Bathyplotes aymeric (haut) et Holothuria (Metriatyla) cyrielle (bas).

Les concombres de mer (ou holothuries) sont des échinodermes marins (comme les étoiles de mer et les oursins) au corps mou et cylindrique. Fort appréciés en Asie pour leur chair, les stocks s’y sont effondrés et de plus en plus de concombres de mer sont pêchés au large de l’Afrique.

Lors d’une expédition scientifique menée en 2009 dans le canal du Mozambique, au large du nord de Madagascar, des scientifiques du Musée national d’Histoire naturelle (MNHN) de Paris ont récolté 174 concombres de mer. « À la demande du MNHN, nous avons étudié ces spécimens et nous avons montré que ce petit échantillon comprenait une riche diversité, avec 31 espèces de concombres de mer, dont six nouvelles pour la science. D’autres espèces n’avaient encore jamais été observées dans l’océan indien », explique Didier Van den Spiegel.

« Cette expédition a également montré que les concombres de mer récoltés pour la consommation humaine peuvent vivre à de plus grandes profondeurs qu’on ne le pensait, certaines espèces vivant à des profondeurs de 800 mètres. Ces données sont cruciales pour influencer d’éventuels processus de conservation. »

Didier Van den Spiegel a nommé deux des nouvelles espèces (Holothuria (Metriatyla) cyrielle et Bathyplotes aymeric) en l’honneur de ses enfants, « en reconnaissance pour leur patience avec leur père souvent occupé à décrire de nouvelles espèces ! ».

L’étude a été publiée dans la revue Zootaxa.

Document Actions