Banque de données Prélude

Recherche |  Guide pratique |  Contact |  Les auteurs |  Clause de non-responsabilité

Nom officiel : Agelaea obliqua Baker
Famille : Connaraceae

3 référence(s) répertoriée(s) pour cette plante

Référence HT 53
Auteur(s) : Terashima, H., M. Ichikawa
Titre : A comparative ethnobotany of the Mbuti and Efe hunter-gatherers in Itury forest, Democratic Republic of Congo African Study Monographs, 24(1, 2): 1-168, (2003) *encodé partiellement*
Symptômes : H(037)
Recettes : H(037) La cendre de la racine de "ondetobilichi " = Agelaea sp. additionnée d'un peu de sel est léchée pour irriter la gorge appelée "ondetobilichi" qui provoque une toux persistante (Pygmées Efe de la forêt d'Ituri)
H(037) toux ou gorge irritant .La racine est légèrement brûlée et pilonnée, mélangée avec du sel, puis léchée
Région : Afrique centrale
Pays : Congo (République démocratique) (Forêt d'Iury)
Nom vernaculaire : ondetobilichi (Pygmées Efe, forêt d'Ituri)
Référence HT 53
Auteur(s) : Terashima, H., M. Ichikawa
Titre : A comparative ethnobotany of the Mbuti and Efe hunter-gatherers in Itury forest, Democratic Republic of Congo African Study Monographs, 24(1, 2): 1-168, (2003) *encodé partiellement*
Symptômes : H(091), H(223)
Recettes : H(223) orientation Les personnes qui se perdent dans la forêt portent les branches vertes et les feuilles de "merikutu" = Agelaea sp. à la taille pour trouver facilement le chemin. (- NDY-)
H(091) Les voyageurs portent les feuilles d'Agelaea sp. sur la taille, ce qui aiderait les hommes à marcher plus vite dans la forêt (Pygmées Efe de la forêt d'Ituri)
Région : Afrique centrale
Pays : Congo (République démocratique) (Forêt d'Iury)
Nom vernaculaire : merikutu (Pygmées Efe, forêt d'Ituri)
Référence HV 03
Auteur(s) : Vergiat, A.-M.
Titre : Plantes magiques et médicinales des féticheurs de l'Oubangui (Région de Bangui) (3e partie) Journal d'agriculture tropicale et de botanique appliquée, vol. 16, n°9-10, Septembre-octobre 1969. pp. 418-456; Journal d'agriculture tropicale et de botanique appliquée, vol. 17, n°1-4, Janvier-février-mars-avril 1970. pp. 60-91; Journal d'agriculture tropicale et de botanique appliquée, vol. 17, n°5-6, Mai-juin 1970. pp. 171-199; Journal d'agriculture tropicale et de botanique appliquée, vol. 17, n°7-9, Juillet-août-septembre 1970. pp. 295-339 http://www.persee.fr/doc/jatba_0021-7662_1969_num_16_9_3037 http://www.persee.fr/doc/jatba_0021-7662_1970_num_17_1_3053 http://www.persee.fr/doc/jatba_0021-7662_1970_num_17_5_3060 http://www.persee.fr/doc/jatba_0021-7662_1970_num_17_7_3071
Symptômes : H(201)
Recettes : H(201) feuilles de Agelaea obliqua servent à faire des onctions sur un individu afin de le soustraire à l'influence des Mânes. Les feuilles servent aussi à jeter des sorts par l'intermédiaire des Mânes.
Région : Afrique centrale
Pays : République Centrafricaine (Oubangui)
Nom vernaculaire : gbongo ngandoro (Banda), mokosekose (Langwasi)