Le parc

Pourquoi ne pas profiter de la visite du musée pour pique-niquer ou faire une balade à pied ou à vélo dans le superbe parc de Tervuren ! 

  • Le parc de Tervuren, qui s’étend sur 205 hectares, était autrefois le domaine de chasse des ducs de Brabant. 
  • Ce bois domanial, aménagé en parc, se compose de deux vallées distinctes. 
  • Devant le parc, un jardin à la française – avec des étangs, des parterres de fleurs et des statues – débouche sur une série d’étangs alimentés par le Voer. 
  • C’est l’une des portes d’entrée, en Région flamande, vers la Forêt de Soignes, dont certaines parties sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. 
  • Le bois est l’habitat naturel de nombreux animaux. Il n’est pas rare d’y rencontrer des écureuils et des lapins, qui s’approchent parfois de très près des promeneurs et l’on y aperçoit aussi de plus en plus souvent l’un ou l’autre renard. L’ouette d’Égypte et la perruche à collier, véritables ambassadeurs africains du Parc, peuvent être observées – et surtout entendues – tout au long de l’année. La sittelle torchepot, la bergeronnette grise et le pouillot véloce (au printemps et en été) sont aussi des grands habitués des lieux. Très tôt le matin ou tard dans la soirée, les promeneurs ont toutes les chances d’entendre les hululements de la chouette hulotte. 

 

Le parc de Tervuren offre d'innombrables possibilités de balades à pied ou à vélo:

Toutes les promenades sont décrites en détail dans le guide des balades de Tervuren que vous pouvez trouver au Centre touristique de Tervuren.