Actualités scientifiques

  • Juillet 2020

    Le projet Mbisa-Congo a contribué à un numéro spécial du Journal of Fish Biology avec quatre articles, dont les premiers auteurs sont tous congolais.

  • Juin 2020

    En comparant des spécimens de poissons des collections du Musée royal de l’Afrique centrale à des spécimens récents, une équipe de chercheurs belges, congolais et français a révélé que l’introduction du Tilapia du Nil dans le bassin du Congo s’est accompagnée de celle de huit espèces de parasites. Parmi ces huit espèces, trois s’attaquent aujourd’hui à des espèces de poissons indigènes. Publiée dans la revue Biological Invasions, leur étude illustre l’importance des collections d’histoire naturelle en tant que fenêtres sur les environnements passés.

  • Mai 2020

    L’utilisation des drones dans la recherche scientifique est en pleine expansion. Dans le domaine de l’étude et de la surveillance des volcans, les drones offrent un potentiel inégalé.

  • Avril 2020

    L'importance de la numérisation des collections muséales est devenue encore plus évidente lors de la fermeture des musées en raison de la pandémie COVID-19. Les experts en numérisation Jonathan Brecko et Aurore Mathys (MRAC/IRSNB) ont publié un livre de bonnes pratiques pour la numérisation 2D+ et 3D des collections d'histoire naturelle.

  • Avril 2020

    Les archives du MRAC qui concernent la géologie et l'exploitation minière du Rwanda ont été numérisées et transférées au Rwanda. Ce transfert s'inscrit dans le cadre d'une collaboration de deux ans entre le MRAC et le service géologique national du Rwanda pour renforcer la recherche géologique au Rwanda.

  • Mars 2020

    Des chercheurs de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique et du Musée royal de l’Afrique centrale ont publié une série de fiches pour des dizaines d’espèces invasives en Europe. Ces fiches évaluent notamment l’applicabilité des méthodes génétiques pour identifier ces espèces. Elles ont pour but d’informer les décideurs et les acteurs sur le terrain ainsi que de permettre une identification précise des espèces.

  • Mars 2020

    La capacité des forêts tropicales à capturer du CO2 de l’atmosphère diminue. C’est ce que révèle une étude de 30 ans sur 300 000 arbres publiée dans la revue Nature. Menée par le Musée royal de l’Afrique centrale et l’Université de Leeds, elle démontre ce que tant craignaient : alors qu’elles sont considérées comme d’importants puits de carbone, les forêts tropicales vont bientôt émettre davantage de CO2 qu’elles n’en capturent et donc devenir au contraire une source de carbone.

  • Janvier 2020

    Patricia Van Schuylenbergh, historienne au musée, a publié le livre Faune sauvage et colonisation. Une histoire de destruction et de protection de la nature congolaise (1885-1960).

  • Janvier 2020

    Des chercheurs de l’Université d’Harvard ont reconstitué le génome de quatre squelettes âgés respectivement de 8.000 et 3.000 ans. L’étude permet d’esquisser pour la première fois différents schémas de dispersion et de différenciation à travers l’Afrique subsaharienne.

  • Janvier 2020

    Adalbert Muhindo, chercheur à l’Observatoire volcanologique de Goma, a défendu avec succès sa thèse de doctorat réalisée au Musée royal de l’Afrique centrale et à l’Université libre de Bruxelles. Son travail permettra d’améliorer la gestion du risque lié à une éruption du volcan Nyiragongo à Goma, à l’est de la RD Congo.