Banque de données Prélude

Recherche |  Guide pratique |  Contact |  Les auteurs |  Clause de non-responsabilité

Nom officiel : Polyalthia suaveolens Engl. & Diels
Famille : Annonaceae

5 référence(s) répertoriée(s) pour cette plante

Référence HJ 08
Auteur(s) : Jiofack, T., l. Ayissi, C. Fokunang, N. Guedje and V. Kemeuze
Titre : Ethnobotany and phytomedicine of the upper Nyong valley forest in Cameroon African Journal of Pharmacy and Pharmacology Vol. 3(4). pp. 144-150, April, 2009 http://www.academicjournals.org/ajpp
Symptômes : H(026)
Recettes : H(026) dysménorrhée, écorces de Polyalthia suaveolens, RNS
Région : Afrique centrale
Pays : Cameroun (vallée supérieure de la forèt du Nyong)
Nom vernaculaire : non enregistré par les auteurs
Référence HK 60
Auteur(s) : Konda ku Mbuta, Kabakura Mwima, Mbembe Bitengeli, Itufa Y’okolo, Mahuku Kavuna, Mafuta Mandanga, Mpoyi, Kalambayi, Ndemankeni Izamajole, Kadima Kazembe, Kelela Booto, Ngiuvu Vasaki, Bongombola Mwabonsika, Dumu Lody & Paul Latham
Titre : Plantes médicinales de traditions. Province de l'Equateur – R.D. Congo, Kinshasa 2012 (419 p.) Institut de Recherche en Sciences de la Santé (I.R.S.S.) in Kinshasa. ISBN 9780955420856
Symptômes : H(099)
Recettes : H(099) folie, macéré des feuilles de Polyalthia suaveolens de Cephaelis suaveolens, Lomariopsis guineensis et Lasimorpha senegalensis comme liquide de cuisson des aliments du malade
H(099) folie, feuilles fraîches de Lomariopsis guineensis de Lasimorpha senegalensis associées à la poudre de graines de concombre cuites dans le macéré des feuilles de Polyalthia suaveolens et Cephaelis suaveolens. comme légume
H(099) crises d'épilepsie, décocté des racines de Aframomum angustifolium , Hallea stipulosa, Mostuea hirsuta, Polyalthia suaveolens, Elaeis guineensis, Trachyphyrnium braunianum, Manniophyton fulvum, Diospyros gabunensis, Tricalysia longistipulata, Costus phyllocephalus, Sarcocephalus latifolius, Thomandersia hensii, Psychotria sp. (Syn. Cephaelis bruneelii) et Microdesmis puberula, comme liquide de cuisson des aliments et boisson
Région : Afrique centrale
Pays : Congo (République démocratique) (Tandala (Ngumu), Cité de Gemena (Modokpa, Bobiengele), Ville de Mbandaka)
Nom vernaculaire : bafe, bafu (Ngwaka), imbale (Kibua), ndo (Azande), mokosa (Kisongola), bolinda (Lomongo)
Référence HT 39
Auteur(s) : Tsabang, N. , P. V. Tsouh Fokou , L. R. Yamthe Tchokouaha , B. Noguem, I. Bakarnga-Via, M. S. Dongmo Nguepi, B. A. Nkongmeneck, F. Fekam Boyom
Titre : Ethnopharmacological survey of Annonaceae medicinal plants used to treat malaria in four areas of Cameroon Journal of Ethnopharmacology 139, 171– 180, (2012) http://www.sciencedirect.com/science/journal/03788741/139/1
Symptômes : H(018), H(051), H(099), H(113), H(126)
Recettes : H(051) paludisme (timeki, Ewondo) (nnect, Bamikele), décoction de 500 g d'écorces de tige de Polyalthia suaveolens enlevé par raclage dans 3 l. H2O durant 20 min, VO. 250 ml de la décoction 3 X/ Jour durant 15 jours.
H(051) paludisme, décoction d'un fruit en dents de scie dans 2 litres de H2O durant 15 min , VO. 250 ml de la décoction 3X/ Jour durant 7 jours. Autres symptômes et maladies traitées: H(018) mal de tête, H(051) fièvre, H(099) épilepsie, H(113) douleurs articulaires, H(126) jaunisse
Région : Afrique centrale
Pays : Cameroun
Nom vernaculaire : otungui; ntounga (Pygmies Bakola)
Référence HT 53
Auteur(s) : Terashima, H., M. Ichikawa
Titre : A comparative ethnobotany of the Mbuti and Efe hunter-gatherers in Itury forest, Democratic Republic of Congo African Study Monographs, 24(1, 2): 1-168, (2003) *encodé partiellement*
Symptômes : V(095)
Recettes : V(095) Le fruit de Polyalthia suaveolens est mangé par le singe (Pygmées Efe dans la forêt d'Ituri)
Région : Afrique centrale
Pays : Congo (République démocratique) (Forêt d'Iury)
Nom vernaculaire : mulanga,ketu (Pygmées Efe, forêt d'Ituri), emole,eta (Pygmées Mbuti, forêt d'Ituri)
Référence HT 53
Auteur(s) : Terashima, H., M. Ichikawa
Titre : A comparative ethnobotany of the Mbuti and Efe hunter-gatherers in Itury forest, Democratic Republic of Congo African Study Monographs, 24(1, 2): 1-168, (2003) *encodé partiellement*
Symptômes : H(092), H(095), H(201), H(203), H(239)
Recettes : H(201) Le bois de Polyalthia suaveolens est transformé en un poteau sur lequel sont fixées des feuilles de Leptaspis cochleata "nzanza" et se trouvait au centre du village, symbole de la cérémonie d’initiation des filles "asima", ou celui des garçons, dit "kumbi"
H(203) Le bois est utilisé pour diverses choses, comme les maisons et les cannes à pêche
H(239) Le bois est brûlé pour être illuminé (3 Pygmées Efe, dans la forêt d'Ituri)
H(239) Le bois est fendu en petits morceaux et utilisé pour fabriquer des torches (reçu des Pygmées Efe, autour du village de Nduye dans la forêt d'Ituri)
H(239) Le bois brûle vivement et est utilisé comme illuminant appelé "emole" (observation des Pygmées Mbuti, autour du village de Teturi dans la forêt d'Ituri)
H(092) poison de flèche. La face interne de l'écorce est broyée et pilonnée avec d'autres plantes pour obtenir un poison de flèche
H(095) Le bois est divisé en minces pièces plates et utilisé comme torche. En outre, le bois est brûlé lors de la collecte de termites pour attirer les termites ailés qui volent hors du nid pour un vol nuptial.
H(095) Sur le bois pourri, pousse le champignon appelé "mbuti-yo-eta", qui est cuit et mangé (Pygmées Mbuti, dans la forêt d'Ituri)
Région : Afrique centrale
Pays : Congo (République démocratique) (Forêt d'Iury)
Nom vernaculaire : mulanga,ketu (Pygmées Efe, forêt d'Ituri), emole,eta (Pygmées Mbuti, forêt d'Ituri)