Banque de données Prélude

Recherche |  Guide pratique |  Contact |  Les auteurs |  Clause de non-responsabilité

Nom officiel : Alchornea floribunda Müll.Arg.
Famille : Euphorbiaceae

7 référence(s) répertoriée(s) pour cette plante

Référence HA 47
Auteur(s) : Abondo, A., F. Mbenkum & D. Thomas
Titre : Ethnobotany and the medicinal plants of the Korup rainforest project area, Cameroon dans: Traditional Medicinal Plants. Dar Es Salaam University Press - Ministry of Health - Tanzania, 391 p. (1991)
Symptômes : H(008), H(022)
Recettes : H(008) diarrhée, infusion de feuilles de Alchornea floribunda, VO.
H(022) facilite l'accouchement, racines décoction de Alchornea floribunda, RNS.
Région : Afrique centrale
Pays : Cameroun (forêt tropicale de Korup)
Nom vernaculaire : non enregistré par les auteurs
Référence HD 39
Auteur(s) : De Wildeman, É.
Titre : A Propos de Médicaments Indigènes Congolais Institut Royal Colonial Belge. Section des Sciences naturelles et Médicales Mémoires.-Collection in-8°. Tome III, fascicule 3. (1935)
Symptômes : H(006), H(068), H(103), H(210)
Recettes : H(006) purge; 3 gouttes de sève de Alchornea floribanda (niondo) sont débattues dans un jaune d'oeuf avec un peu de sel. Purgatif très violent.
H(068) helminthiase. Mettre à macérer dans de l'eau: quelques feuilles d' Alchornea floribunda (bunzi, niando ), un morceau d'écorce de (?) lunga mamba, Costus phyllocephalus (minkuisa )(liane) morceaux à écraser sur une pierre, boire deux verres de cette macération à conserver en bouteille.
H(103) carie dentaire Bouillir dans de l'eau: des feuilles de :Maprounea sp. (sele-sele) ; des feuilles de Alchornea cordifolia (m'bunzi); des feuilles de Caloncoba welwitschii (makuwakua) , tenir une gorgée du liquide en bouche.
H(210) stupéfiant, Alchornea floribunda (niando) plante très active. L'usage de cette plante semble,dans bien des régions, plus fréquent que celui du chanvre
Région : Afrique de l'ouest et du centre
Pays : Congo belge
Nom vernaculaire : bunzi, niando
Référence HJ 08
Auteur(s) : Jiofack, T., l. Ayissi, C. Fokunang, N. Guedje and V. Kemeuze
Titre : Ethnobotany and phytomedicine of the upper Nyong valley forest in Cameroon African Journal of Pharmacy and Pharmacology Vol. 3(4). pp. 144-150, April, 2009 http://www.academicjournals.org/ajpp
Symptômes : H(038)
Recettes : H(038) urines douloureuses des enfants, feuilles de Alchornea floribunda, RNS.
Région : Afrique centrale
Pays : Cameroun (vallée supérieure de la forèt du Nyong)
Nom vernaculaire : non enregistré par les auteurs
Référence HM 82
Auteur(s) : Mpondo Mpondo, E., J. P. Ngene, L. Mpounze Som, G. Etame Loe, P. C. Ngo Boumsong , J. Yinyang , S. D. Dibong
Titre : Connaissances et usages traditionnels des plantes médicinales du département du haut Nyong Journal of Applied Biosciences 113: 11229-11245 (2017)
Symptômes : H(014)
Recettes : H(014,12) panaris au pied, décoction dans 3 l d'eau, rendre tiède puis tremper les pieds malade dans le récipient matin et soir pendant 10 mn jusqu'a guérison
Région : Afrique centrale
Pays : Cameroun (département du haut Nyong)
Nom vernaculaire : non enregistré par les auteurs
Référence HN 36
Auteur(s) : Nsimundele, L.
Titre : Répertoire des plantes médicinales des régions côtieres du Mayumbe et du Bas-Congo,1966-1968. Notes non publiées de Léopold Nsimundele, Chef du bureau forestier / Inéac Luki, Institut National pour l'Etude Agronomique du Congo
Symptômes : H(139)
Recettes : H(139) aphrodisiaque, racines de Alchornea floribunda
Région : Afrique de l'ouest
Pays : Congo (République démocratique) (Lukaya et Cataractes)
Nom vernaculaire : non enregistré par l'auteur
Référence HT 53
Auteur(s) : Terashima, H., M. Ichikawa
Titre : A comparative ethnobotany of the Mbuti and Efe hunter-gatherers in Itury forest, Democratic Republic of Congo African Study Monographs, 24(1, 2): 1-168, (2003) *encodé partiellement*
Symptômes : H(008), H(092), H(104), H(201), H(211), H(219)
Recettes : H(201) Les jeunes filles portent les feuilles de Alchornea floribunda la taille et à la hanche, en particulier lorsqu'elles dansent lors de la cérémonie d'initiation pour les filles appelée "ima"
H(219) Les bâtons minces servent à faire le cadre de huttes rondes, appelées "chuukuu"
H(211) Les raclures de racines sont fumées en remplacement du tabac (Pygmées Efe de la forêt d'Ituri)
H(211) Les feuilles sont séchées et fumées comme substituts du tabac.
H(201) Les chasseurs portent le rameau vert avec des feuilles autour de la taille comme médicament rituel, appelé "rianga", pour assurer le succès de la chasse. (Pygmées Efe de la forêt d'Ituri)
H(008) La décoction de jeunes feuilles se prend pour la diarrhée
H(104) la décoction de racine se prend pour un trouble de l'estomac
H(092) La racine est pilée avec d'autres plantes pour former un poison de flèche (Pygmées Mbuti dans la forêt d'Ituri)
Région : Afrique centrale
Pays : Congo (République démocratique) (Forêt d'Iury)
Nom vernaculaire : popo (Pygmées Efe, forêt d'Ituri), epese (Pygmées Mbuti, forêt d'Ituri)
Référence HV 54
Auteur(s) : Van der Veen, L.J., S. Bodinga-bwa-Bodinga
Titre : Une société traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon Document soumis à publication http://www.ddl.ish-lyon.cnrs.fr/fulltext/Van der Veen/Van der Veen_à paraître_a.pdf
Symptômes : H(201)
Recettes : H(139) puissant aphrodisiaque , ONS.de Alchornea floribunda, RNS
H(201) usage rituel, initiation au Bouiti
Région : Afrique de l'ouest
Pays : Gabon (habitat des Eviya)
Nom vernaculaire : (mo-)longo+longo, (langue Eviya)