Banque de données Prélude

Recherche |  Guide pratique |  Contact |  Les auteurs |  Clause de non-responsabilité

Nom officiel : Dioscorea macroura Harms
Famille : Dioscoreaceae

4 référence(s) répertoriée(s) pour cette plante

Référence HC 21
Auteur(s) : Chevalier, A.
Titre : Les plantes magiques cultivées par les noirs d'Afrique et leur origine. Augmenté des communications personnelles de l'abbé André Walker à l'auteur. Rev. Bot. Appl., Agric. Trop., 7, p. 93 - 105, (1937)
Symptômes : H(092)
Recettes : H(092), petits bulbilles violets de Dioscorea macroura très toxiques.parfois employés par les sorciers pour des empoisonnements criminels
Région : Afrique de l'ouest
Pays : Oubangui
Nom vernaculaire : non enregistré par l'auteur
Référence HC 21
Auteur(s) : Chevalier, A.
Titre : Les plantes magiques cultivées par les noirs d'Afrique et leur origine. Augmenté des communications personnelles de l'abbé André Walker à l'auteur. Rev. Bot. Appl., Agric. Trop., 7, p. 93 - 105, (1937)
Symptômes : H(092)
Recettes : H(092), bulbilles de Dioscorea macrourea, poison pour les armes, RNS.
Région : Afrique de l'ouest
Pays : Afrique équatoriale (Gabon,République du Congo, Tchad, Réublique centre africaine)
Nom vernaculaire : non enregistré par l'auteur
Référence HC 33
Auteur(s) : Chevalier, A.
Titre : Les Plantes-poisons de l'Oubangui et du Moyen Congo. Appl., Agric. Trop., 31e année, bulletin n°343-344, pp. 249-257.(1951) http://www.persee.fr/doc/jatba_0370-5412_1951_num_31_343_6408
Symptômes : H(092)
Recettes : H(092) poison de flèches, donne des bulbilles d'un brun pourpre très toxiques. observées en abondance dans la forêt secondaire et les jachères du Moyen-Congo, près Sibiti et Komono.RNS. Plantes associées: jus caustique de.Euphorbia teke et Euphorbia darbandense. Leurs jus seraient particulièrement actifs.
Région : Afrique de l'ouest
Pays : Réublique centre africaine (Oubangui, bassin de la Lobaye)
Nom vernaculaire : n'dubula (Bakota)
Référence HV 03
Auteur(s) : Vergiat, A.-M.
Titre : Plantes magiques et médicinales des féticheurs de l'Oubangui (Région de Bangui) (3e partie) Journal d'agriculture tropicale et de botanique appliquée, vol. 16, n°9-10, Septembre-octobre 1969. pp. 418-456; Journal d'agriculture tropicale et de botanique appliquée, vol. 17, n°1-4, Janvier-février-mars-avril 1970. pp. 60-91; Journal d'agriculture tropicale et de botanique appliquée, vol. 17, n°5-6, Mai-juin 1970. pp. 171-199; Journal d'agriculture tropicale et de botanique appliquée, vol. 17, n°7-9, Juillet-août-septembre 1970. pp. 295-339 http://www.persee.fr/doc/jatba_0021-7662_1969_num_16_9_3037 http://www.persee.fr/doc/jatba_0021-7662_1970_num_17_1_3053 http://www.persee.fr/doc/jatba_0021-7662_1970_num_17_5_3060 http://www.persee.fr/doc/jatba_0021-7662_1970_num_17_7_3071
Symptômes : H(092)
Recettes : H(092) tubercules et les bulbilles de Dioscorea macroura sont vénéneux. Antidote: décoction des racines de Pycnocoma minor (wakawaka)
Région : Afrique centrale
Pays : République Centrafricaine (Oubangui)
Nom vernaculaire : ozu basi (Manja), kapabagongu (Banda).