Banque de données Prélude

Recherche |  Guide pratique |  Contact |  Les auteurs |  Clause de non-responsabilité

Nom officiel : Pentaclethra eetveldeana De Wild. & T.Durand
Famille : Fabaceae

5 référence(s) répertoriée(s) pour cette plante

Référence HK 55
Auteur(s) : Koni Muluwa, J., K. Bostoen
Titre : Noms et usages des plantes utiles chez les Nsong. Göteborg Africana Informal Series - N° 6 , 71p., (2008) Department of Oriental and African Languages. University of Gothenburg (ISSN 1404-8523) http://www.sprak.gu.se/digitalAssets/1316/1316264_noms-et-usages-des-plantes.pdf
Symptômes : H(046), H(143)
Recettes : H(046) varicelle, H(143) variole, écorces de Pentaclethra eetveldeana, RNS.
Région : Afrique centrale
Pays : Congo (République démocratique) (Province du Bandundu)
Nom vernaculaire : signalé par l'auteur en annotation phonétique. Non transposable ici.
Référence HK 61
Auteur(s) : Kibungu Kembelo A.O.
Titre : Quelques plantes médicinales du Bas-Congo et leurs usages (198 p.),(2003) http://www.sie-cameroun.cm/?q=biblio/doc/4825
Symptômes : H(013), H(014), H(016), H(018), H(051), H(056), H(103), H(201)
Recettes : H(013) éruption cutanée (mfueta), H(013) éruption cutanées accompagnées par H(014) démangeaison (nkulu = mpese) pian, piler ensemble les plantes ci-après : Acanthospermum hispidum (feuilles), mfueta sp. (feuilles), Mitracarpus hirtus, Dacryodes edulis (feuilles), Arachis hypogaea (tiges feuillées), Raphia textilis (inflorescences), Pseudospondias microcarpa (écorces de tronc), Tephrosia vogelii (graines), Pentaclethra eetveldeana (feuilles), Entada abyssinica (graines) et Pentaclethra macrophylla (feuilles). Séparer en trois tas : Bouillir le 1er tas, filtrer et mettre dans une bouteille bien fermée avec bouchon. Griller le 2e tas à la poëlle, broyer finement et conserver dans un flacon. Mélanger le 3e tas avec le jus de 10 citrons et frictionner tout le corps 2 fois par jour. Quand le corps est sec, frictionner le avec la poudre obtenu avec le 2e tas, 2 fois par jour. Procéder ainsi pendant 3 jours consécutifs. Ensuite boire le filtrat du 1er tas à raison d’une cuillerée à soupe, 3 fois par jour.
H(016) mastite, bouillir le mélange des plantes suivantes : Tephrosia vogelii (feuilles), Croton mubango (écorces), Pentaclethra eetveldeana (feuilles), Entada abyssinica (feuilles), Craterispermum schweinfurthii (feuilles), Anchomanes difformis et un peu de sel. Prendre un bain de vapeur, puis un bain rectal avec la solution tiède, 2 fois par jour.
H(016) mastite, bouillir le mélange des plantes suivantes : Tephrosia vogelii (feuilles), Croton mubango (écorces), Pentaclethra eetveldeana (feuilles), Entada abyssinica (feuilles), Craterispermum schweinfurthii (feuilles), Anchomanes difformis et un peu de sel. Prendre un bain de vapeur, puis un bain rectal avec la solution tiède, 2 fois par jour.
H(018), H(051) différence de température au niveau du corps accompagnée de céphalées (wumba), bouillir avec beaucoup d’eau, le mélange des feuilles de Boerhavia diffusa, de Sapium cornutum, de Lippia multiflora, de Pentaclethra eetveldeana, de Hymenocardia acida, de l’Ocimum gratissimum, d’Annona senegalensis, de Bridelia ferruginea, de Millettia eetveldeana et de Mangifera indica, Cymbopogon densiflorus, Steganotaenia araliacea. Appliquer le bain de vapeur. Une fois le bain refroidi, filtrer une partie et faire le lavement à raison d’1 verre par jour. Avec l’autre partie du mélange encore tiède, laver le corps entier (bain total), 2 fois par jour et faire le lavement comme indiqué ci-haut. Il est recommandé de ne pas répéter le bain de vapeur à cause de la déshydratation.
H(018), H(051) différence de température du corps avec parfois des céphalées (wumba), bouillir avec beaucoup d’eau le mélange des plantes ciaprès : feuilles de Costus spectabilis, de Sapium cornutum, de Lippia multiflora, de Pentaclethra eetveldeana, d’Hymenocardia acida, d’Ocimum gratissimum, d’Annona senegalensis, de Vitex madiensis, d’Aframomum alboviolaceum (et tiges), de Sarcocephalus pobeguinii, de Pentaclethra macrophylla, de Bridelia ferruginea, de Millettia eetveldeana, de Mangifera indica, de Cymbopogon densiflorus et de Steganotaenia araliacea. Prendre un bain de vapeur avec le mélange chaud et un bain total une fois le mélange presque refroidi tout en frictionnant le corps avec les feuilles. Pendant 2 jours consécutifs ne prendre plus que les bains totaux corporels avec friction par feuilles et cesser avec le lavement pour éviter la déshydratation.
H(056) microfilaires (nioka zi menga), bouillir ensemble les plantes ci-dessous : Ngemba ndundu sp, Conyza sumatrensis, Momordica charantia, Morinda lucida (feuilles), Hallea stipulosa (écorces), Sarcocephalus pobeguinii (racines), Mondia whitei (racines), Pentaclethra eetveldeana (écorces), pelures vertes de bananes de table; filtrer et boire 1/3 de verre, 3 fois par jour.
H(103) carie dentaire avec gonflement alvéolaire (Ngulunga mbaki), bouillir les plantes ci-après; Securidaca longipedunculata , Pentadiplandra brazzeana, Crossopteryx febrifuga (racines), Quisqualis hensii (racines), Pentaclethra eetveldeana (écorces de tronc); tamiser et garder une partie du liquide tiède dans la bouche pendant 10 à 15 minutes, 3 fois par jour. N.B. Ne pas avaler le produit.
H(201) vision des esprits suivie de chute à terre et de mort après raidissement (ngimbi), griller les feuilles de Brillantaisia patula, d’Annona senegalensis et de Pentaclethra eetveldeana avec la plante de Commelina africana; broyer finement et mélanger avec un peu de sel en y ajoutant de l’eau et le coeur de bananier découpé. Laver le corps du patient avec le produit
Région : Afrique de l'ouest
Pays : Congo (République démocratique) (Province du Bas-Congo)
Nom vernaculaire : kiseka (Kikongo)
Référence HN 36
Auteur(s) : Nsimundele, L.
Titre : Répertoire des plantes médicinales des régions côtieres du Mayumbe et du Bas-Congo,1966-1968. Notes non publiées de Léopold Nsimundele, Chef du bureau forestier / Inéac Luki, Institut National pour l'Etude Agronomique du Congo
Symptômes : H(014)
Recettes : H(014) démangaisons, écorce trempée/solutée, RNS.
Région : Afrique de l'ouest
Pays : Congo (République démocratique) (Lukaya et Cataractes)
Nom vernaculaire : kiseka, mvanzi fioti, nsumbu, seka (Kikongo et Kiyombe)
Référence HV 10
Auteur(s) : Verbeeck, A.
Titre : Inlandse Geneesmiddelen AEQUATORIA, Revue des Sciences Congolaises, n° 1, 11e Année, pp 23 - 31, parties 1 à 4, (1948) AEQUATORIA, Revue des Sciences Congolaises, n° 2, 11e Année, pp 70 - 75, parties 5 à 7, (1948) AEQUATORIA, Revue des Sciences Congolaises, n° 3, 11e Année, pp 98 - 102, parties 8 à 13, (1948) AEQUATORIA, Revue des Sciences Congolaises, n° 4, 11e Année, pp 148 - 152, parties 14 à 19, (1948) http://www.abbol.com/bookbank/books/aequatoria%201948.pdf
Symptômes : H(004), H(014), H(100), H(131)
Recettes : H(004) blessure, décoction d'écorces de Pentaclethra eetveldiana, laver
H(014) gale (mpoté, imbwa) décoction d'écorces pour un bain
H(100) syphilis, jus de jeunes feuilles de Pentacletra eetveldiana sur les plaies
H(131) pian, écorces de Pentaclethra eetveldeana cuites dans H2O dans un bain
Région : Afrique centrale
Pays : Congo (République démocratique) (ex Congo belge), mbonga sur la rivière Momboyo (forêt tropicale d'Afrique centrale)
Nom vernaculaire : boala (Nkundo)
Référence HV 54
Auteur(s) : Van der Veen, L.J., S. Bodinga-bwa-Bodinga
Titre : Une société traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon Document soumis à publication http://www.ddl.ish-lyon.cnrs.fr/fulltext/Van der Veen/Van der Veen_à paraître_a.pdf
Symptômes : H(055), H(093)
Recettes : H(055) + H(093) vomitif contre le poison, râpures de l’écorce de Pentaclethra eetveldeana, bouillies avec du piment et de l’huile de palme en lavements
Région : Afrique de l'ouest
Pays : Gabon (habitat des Eviya)
Nom vernaculaire : (o-)sengé, (langue Eviya)