Banque de données Prélude

Recherche |  Guide pratique |  Les auteurs |  Clause de non-responsabilité

Référence : HB 06

Auteur(s) : Bouquet, A.
Titre : Note sur la préparation du poison de flèches dans le nord Congo (Brazzaville), Journal d'agriculture tropicale et de botanique appliquée, vol. 14, n°8-9. pp. 359-362, (1967) http://www.persee.fr/doc/jatba_0021-7662_1967_num_14_8_2941
Référence HB 06 contient des informations sur 5 plantes :
Gnetum africanum Welw.
Nom officiel : Gnetum africanum Welw.
Famille : Gnetaceae
Symptômes : H(093)
Recettes : H(093) en cas de blessures accidentelles par poison de chasse à base de Strophanthus gratus et Parquetina nigrescens , il faut débrider la plaie, la faire saigner abondamment et appliquer du sel ordinaire, puis un emplâtre d'arachides pilées ou de feuilles de Gnetum africanum mâchées.
Région : Afrique de l'ouest
Pays : Congo (République populaire) (Brazzaville) (ex Congo Brazaville)
Nom vernaculaire : non communiqué par l'auteur
Palisota schweinfurthii C.B.Clarke
Nom officiel : Palisota schweinfurthii C.B.Clarke
Famille : Commelinaceae
Symptômes : H(092)
Recettes : H(092) poison de chasse, Strophanthus gratus et Parquetina nigrescens sont toujours associées et parfois avec d'autres végétaux comme Rauvolfia vomitoria et Palisota schweinfurthii. Les drogues servant à ces préparations sont toujours employées à l'état frais. Les tiges sont raclées au couteau de façon à obtenir de fins copeaux eux-mêmes tronçonnés en petits morceaux de 2 à 3 cm de long. Les morceaux sont pressés pour en extraire le suc. Aussitôt recueilli, le poison est appliqué sur l'extrémité des flèches avec un morceau de chiffon attaché au bout d'un petit bâton, ensuite séchées au-dessus de la braise d'un foyer; il faut environ cinq à six couches pour obtenir un produit suffisamment efficace.
H(093) en cas de blessures accidentelles, il faut débrider la plaie, la faire saigner abondamment et appliquer du sel ordinaire, puis un emplâtre d'arachides pilées ou de feuilles de Gnetum africanum mâchées.
Région : Afrique de l'ouest
Pays : Congo (République populaire) (Brazzaville) (ex Congo Brazaville)
Nom vernaculaire : non communiqué par l'auteur
Parquetina nigrescens (Afzel.) Bullock
Nom officiel : Parquetina nigrescens (Afzel.) Bullock
Famille : Apocynaceae
Synonymes : Parquetina gabonica Baill.
Symptômes : H(092)
Recettes : H(092) poison de chasse, Strophanthus gratus et Parquetina nigrescens sont toujours associées et parfois avec d'autres végétaux comme Rauvolfia vomitoria et Palisota schweinfurthii. Les drogues servant à ces préparations sont toujours employées à l'état frais. Les tiges sont raclées au couteau de façon à obtenir de fins copeaux eux-mêmes tronçonnés en petits morceaux de 2 à 3 cm de long. Les morceaux sont pressés pour en extraire le suc. Aussitôt recueilli, le poison est appliqué sur l'extrémité des flèches avec un morceau de chiffon attaché au bout d'un petit bâton, ensuite séchées au-dessus de la braise d'un foyer; il faut environ cinq à six couches pour obtenir un produit suffisamment efficace.
H(093) en cas de blessures accidentelles, il faut débrider la plaie, la faire saigner abondamment et appliquer du sel ordinaire, puis un emplâtre d'arachides pilées ou de feuilles de Gnetum africanum mâchées.
Région : Afrique de l'ouest
Pays : Congo (République populaire) (Brazzaville) (ex Congo Brazaville)
Nom vernaculaire : mubangu.
Rauvolfia vomitoria Afzel.
Nom officiel : Rauvolfia vomitoria Afzel.
Famille : Apocynaceae
Symptômes : H(092)
Recettes : H(092) poison de chasse, Strophanthus gratus et Parquetina nigrescens sont toujours associées et parfois avec d'autres végétaux comme Rauvolfia vomitoria et Palisota schweinfurthii. Les drogues servant à ces préparations sont toujours employées à l'état frais. Les tiges sont raclées au couteau de façon à obtenir de fins copeaux eux-mêmes tronçonnés en petits morceaux de 2 à 3 cm de long. Les morceaux sont pressés pour en extraire le suc. Aussitôt recueilli, le poison est appliqué sur l'extrémité des flèches avec un morceau de chiffon attaché au bout d'un petit bâton, ensuite séchées au-dessus de la braise d'un foyer; il faut environ cinq à six couches pour obtenir un produit suffisamment efficace.
H(093) en cas de blessures accidentelles, il faut débrider la plaie, la faire saigner abondamment et appliquer du sel ordinaire, puis un emplâtre d'arachides pilées ou de feuilles de Gnetum africanum mâchées.
Région : Afrique de l'ouest
Pays : Congo (République populaire) (Brazzaville) (ex Congo Brazaville)
Nom vernaculaire : non communiqué par l'auteur
Strophanthus gratus (Wall. & Hook.) Baill.
Nom officiel : Strophanthus gratus (Wall. & Hook.) Baill.
Famille : Apocynaceae
Symptômes : H(092)
Recettes : H(092) poison de chasse, Strophanthus gratus et Parquetina nigrescens sont toujours associées et parfois avec d'autres végétaux comme Rauvolfia vomitoria et Palisota schweinfurthii. Les drogues servant à ces préparations sont toujours employées à l'état frais. Les tiges sont raclées au couteau de façon à obtenir de fins copeaux eux-mêmes tronçonnés en petits morceaux de 2 à 3 cm de long. Les morceaux sont pressés pour en extraire le suc. Aussitôt recueilli, le poison est appliqué sur l'extrémité des flèches avec un morceau de chiffon attaché au bout d'un petit bâton, ensuite séchées au-dessus de la braise d'un foyer; il faut environ cinq à six couches pour obtenir un produit suffisamment efficace.
H(093) en cas de blessures accidentelles, il faut débrider la plaie, la faire saigner abondamment et appliquer du sel ordinaire, puis un emplâtre d'arachides pilées ou de feuilles de Gnetum africanum mâchées.
Région : Afrique de l'ouest
Pays : Congo (République populaire) (Brazzaville) (ex Congo Brazaville)
Nom vernaculaire : démoni