Mission, éthique et organisation

Mission

Mission du MRAC

Le MRAC doit être un centre mondial de recherche et de diffusion des connaissances, consacré au passé et au présent des sociétés et de leurs environnements naturels en Afrique, et en particulier en Afrique centrale, afin de stimuler l’intérêt et d’assurer une meilleure compréhension de cette partie du monde par le grand public et la communauté scientifique, et de contribuer significativement, au moyen de partenariats, à son développement durable. Les missions principales de cette institution centrée sur l’Afrique comprennent donc l’acquisition et la gestion des collections, la recherche scientifique, la valorisation des résultats de celle-ci, la diffusion des connaissances, et la présentation au grand public d’une partie de ses collections.

Mission du musée

Le musée est un centre de savoir et de ressources sur l’Afrique et en particulier l’Afrique centrale, dans un contexte historique, contemporain et mondial. Le musée expose des collections uniques. Il est un lieu de mémoire sur le passé colonial et s’inscrit/se positionne comme plateforme dynamique d’échange et de dialogue entre les cultures et entre les générations.

 

Organisation

Le Musée royal de l’Afrique centrale (MRAC) est l’un des 10 Établissements scientifiques fédéraux (ESF) placés sous la tutelle du secrétaire d’État pour la Politique scientifique fédérale.

Le musée compte quelque 250 employés, parmi lesquels 80 scientifiques. 

L'institut scientifique est divisé en trois départements

  • Anthropologie culturelle & Histoire
  • Sciences de la Terre
  • Biologie.

> Nos travaux de recherche

 

Organigramme, lisez la version texte ci-dessous

Lisez la version texte de l'organigramme

 

Organes de gestion et de concertation

 

Commission de gestion

Elle est responsable de la gestion financière, matérielle et administrative de l'institution.

La Commission de gestion est commune au MRAC et à l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique.

La commission est présidée par un représentant de la Politique scientifique fédérale. Elle est composée de quatre membres externes des universités et d’experts du management, des directeurs généraux des institutions et de 2 représentants de la Politique scientifique fédérale.

Composition

Membres avec voix délibérative :

  • Frank Monteny, conseiller général, SPP Politique scientifique, président
  • Karel Velle, directeur a.i. MRAC, vice-président
  • Patricia Supply, directeur a.i. IRScNB, vice-président
  • Claude Bragard, Université de Louvain-La-Neuve
  • Olivier Ninane, conseiller SPF Politique scientifique
  • Jacques de Gerlache, Communication Manager - SOLVAY S.A.
  • François Mairesse, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
  • Françoise Stassart, expert financier, SPF Politique scientifique
  • Ingrid Vanden Berghe, Administrateur général, Institut géographique national
  • Koen Verhoest, professeur  Universiteit Antwerpen - Département des sciences politiques

Membres avec voix consultative :

  • Bruno Danis, président du Conseil scientifique IRScNB
  • Pierre de Maret, président du Conseil scientifique MRAC
  • Yves Geens, comptable MRAC
  • Brigitte Lauwaert, chef service scientifique de l’UGMM de l’IRScNB
  • Jacques Lust, secrétaire - Attaché – SPP Politique scientifique
  • Marie-Solange Mukarwema, comptable IRScNB
  • Lieven Dejaeger, inspecteur des finances
  • Didier Van den Spiegel, chef de service MRAC

 

Conseil de direction

Composition

Président : Guido Gryseels, directeur général

Membres avec voix délibérative :

  • Luc André, chef de département a.i. Sciences de la Terre
  • Els Cornelissen, chef de département a.i. Histoire et Anthropologie culturelle
  • Marc De Meyer, chef de département a.i. Biologie
  • Isabelle Gérard, chef du service Publications et Documentation
  • Jacky Maniacky, chef du service Culture & Société
  • Didier Van den Spiegel, chef du service Gestion des collections et des données biologiques
  • Bruno Verbergt, directeur opérationnel services au public

 

Jury de recrutement et de promotion

Il est responsable pour la sélection et la promotion du personnel scientifique statutaire.

Ce jury est présidé par un représentant de la Politique scientifique fédérale et se compose de 2 experts externes des universités ainsi que du directeur général du MRAC.

Composition

  • Robert Van De Walle, Président, Belspo
  • Guido Gryseels, directeur général MRAC
  • Prof. Sara Geenen, Universiteit Antwerpen
  • Prof. Caroline Nieberding, Université catholique de Louvain

 

Comité de concertation de base

Ce comité est un organe de conseil pour le bien-être au travail et les conditions de travail. Il est composé de représentants du personnel et d’organisations de travailleurs (syndicats). 

Composition

Délégation de l'autorité :

  • Guido Gryseels, president
  • Els Cornelissen
  • Marc De Meyer
  • Thierry De Putter
  • Isabelle Gérard
  • François Kervyn de Meerendré
  • Kristien Opstaele
  • Bruno Verbergt

Délégations des organisations syndicales :

CGSP – FGTB :

  • Valérie Demeulemeester, secrétaire fédérale
  • Eric Warner, délégué MRAC et president du comité sectoriel ESF

CSC – Services publics :

  • Geert Dewulf, secrétaire
  • Patricia Van Schuylenbergh, déléguée MRAC
  • Jean-Christophe Vancoppenolle, secrétaire permanent

VSOA-Groep 2 :

  • Martine Renaux, secrétaire fédérale

Conseiller en prevention :

  • Murielle Denis
  • Wouter Swalus
  • Mario Thoilants
  • Dirk Verbist

Médecin du travail :

  • Mieke Cogge

 

Code éthique

L'AfricaMuseum dispose d'un code éthique auquel doivent adhérer tous les partenaires qui souhaitent organiser un événement dans ou autour du musée.

 

Gender Equality Plan et Charte de la diversité

En tant que l'un des 10 Établissements scientifiques fédéraux relevant de la compétence de BELSPO, le Musée royal de l'Afrique centrale souscrit au Gender Equality Plan (GEP) tel qu'il a été élaboré par notre administration. Le MRAC s'engage à réaliser les actions proposées dans le GEP, à permettre à son personnel d'accéder aux formations pertinentes organisées par le gouvernement (SELOR et IFA), à collecter les données nécessaires et à les rendre publiques par le biais des rapports annuels. Le MRAC a développé une Charte de la diversité dans ce cadre.

 

Rapports d'évaluation

Activités de recherche scientifique

Ce rapport donne un aperçu des résultats de l'évaluation des activités de recherche scientifique du Musée royal de l'Afrique centrale.

Cette évaluation a été réalisée par Technopolis Group durant la période d'avril 2014 à mars 2015. Le commanditaire était la Politique scientifique fédérale (BELSPO).

 

Services orientés vers le public

Ce rapport donne un aperçu des résultats de l'évaluation des Services orientés vers le public de l’AfricaMuseum.

Cette évaluation a été réalisée par Technopolis Group en 2017. Le commanditaire était la Politique scientifique fédérale (BELSPO).