Banque de données Prélude

Recherche |  Guide pratique |  Contact |  Les auteurs |  Clause de non-responsabilité

Nom officiel : Aloe congolensis De Wild. & T.Durand
Famille : Asphodelaceae

2 référence(s) répertoriée(s) pour cette plante

Référence HK 60
Auteur(s) : Konda ku Mbuta, Kabakura Mwima, Mbembe Bitengeli, Itufa Y’okolo, Mahuku Kavuna, Mafuta Mandanga, Mpoyi, Kalambayi, Ndemankeni Izamajole, Kadima Kazembe, Kelela Booto, Ngiuvu Vasaki, Bongombola Mwabonsika, Dumu Lody & Paul Latham
Titre : Plantes médicinales de traditions. Province de l'Equateur – R.D. Congo, Kinshasa 2012 (419 p.) Institut de Recherche en Sciences de la Santé (I.R.S.S.) in Kinshasa. ISBN 9780955420856
Symptômes : H(037), H(126)
Recettes : H(037) toux, décocté de l'écorce du tronc de Aloe congolensis, VO.
H(126) hépatite, macéré des feuilles, VO.
Région : Afrique centrale
Pays : Congo (République démocratique) (Cité de Gemena)
Nom vernaculaire : kugbetikana (Ngbandi), langa (Ngwaka)
Référence HK 61
Auteur(s) : Kibungu Kembelo A.O.
Titre : Quelques plantes médicinales du Bas-Congo et leurs usages (198 p.),(2003) http://www.sie-cameroun.cm/?q=biblio/doc/4825
Symptômes : H(013), H(014), H(016), H(020), H(034), H(092), H(094), H(099), H(104), H(111), H(113), H(127), H(187)
Recettes : H(013) éruption cutanées (bisaku = urticaire), diluer dans l’eau le mélange pilé de Tephrosia vogelii, de Ficus asperifolia et des feuilles de Manihot esculenta avec Aloe congolensis et en frictionner tout le corps 2 fois par jour. En cas de réchauffement du coeur, boire le produit liquide du mélange pressé de Ottelia ulvifolia et de Brillantaisia patula après y avoir ajouté un peu d’argile blanche, à raison d’1/2 verre de bambou, 2 fois par jour.
H(014) dermatose (nkulu), piler ensemble avec Aloe congolensis, les bouts terminaux de Pteridium aquilinum, les feuilles de Tephrosia vogelii, d’Aframomum alboviolaceum et de Ngemba-ndundu sp ; appliquer le produit obtenu sur tout le corps 2 fois par jour. (friction)
H(014) dermatose (nkulu), piler ensemble Aloe congolensis avec Commelina africana, les feuilles de Solanum micranthum et de Carica papaya. Appliquer le produit obtenu sur le corps 2 fois par jour. (friction). Il est recommandé d’utiliser à la fois les remèdes buvables et applicables sur le corps pour mieux soigner cette maladie.
H(016) seins gonflés et douloureux (Nsansi = H(016) mastite), piler l’Aloe congolensis et en frictionner le sein malade, 2 fois par jour.
H(016) seins gonflés et douloureux (Nsansi = H(016) mastite), bouillir ensemble les feuilles de Morinda lucida avec les racines de Heinsia crinita et Aloe congolensis ; boire le produit liquide après tamisage à raison d’1/2 verre bambou, 2 fois par jour
H(020) morsures (Ntatikua), découper la souche de Aloe congolensis et appliquer le suc à l’endroit mordu, en même temps bouillir une partie de la souche découpée pour en boire ½ verre bambou, 2 fois par jour
H(034) battements accélérés du cœur (matuta), piler ensemble Aloe congolensis avec les racines de Heinsia crinita, les écorces ou les graines de Xylopia aethiopica et les racines de Millettia eetveldeana; délayer le mélange dans l’eau et boire à aison d’1/2 verre bambou, 2 fois par jour.
H(092) empoisonnement (Ndikila), couper l’aloès en petits morceaux que l’on fait bouillir, tamiser ensuite et boire 1 verre bambou, 3 fois par jour..Ce remède fait vomir et provoque la H(008) diarrhée.
H(099) épilepsie (ngambu), piler ensemble le mélange de Polygala acicularis, de Nymphaea lotus et Aloe congolensis ; délayer dans l’eau en agitant fortement et laver le malade avec le produit une fois par jour.
H(099) épilepsie (ngambu), piler ensemble avec Aloe congolensis les plantes suivantes : Brillantaisia patula et Polygala acicularis; macérer, tamiser et boire le produit liquide ensemble avec l’oeuf 1 fois le soir pendant 3 jours successifs. Il est recommandé de commencer le traitement avec les remèdes qui incluent Brillantaisia patula. Si ce dernier manque, appliquer le traitement par voie oculaire.Interdits alimentaires : Tout ce qui vole comme oiseaux, insectes ; chèvres, singes, poissons ; voir un cadavre, se mirer, faire le marché et se promener seul.
H(104) maux d’estomac, H(094) hémorroïdes, cancer de l’utérus et autres formes de cancer et maladies incurables, mélanger ½ verre bambou de miel pur auquel on ajoute 2 à 3 feuilles nettoyées d’Aloe congolensis (mucilages) et 3 cuillérées à soupe de Whisky ou de Cognac; bien mélanger le tout et boire après tamisage 2 cuillerées à café, 3 fois par jour
H(111) brûlure (tiya), piler ensemble l’Aloe congolensis avec les feuilles de Morinda lucida ou d’Acanthospermum hispidum ou de Piper umbelatum ou d’Aframomum alboviolaceum et d’Alchornea cordifolia; appliquer le produit obtenu à l’endroit brûlé, 2 fois par jour
H(113) douleurs des articulations (kintolula), bouillir ensemble Brillantaisia patula, Aloe congolensis , les racines de Morinda lucida, Tapinanthus poggei et les feuilles de Morinda morindoides. Boire le produit liquide obtenu après tamisage à raison d’½ verre bambou, 2 fois par jour.
H(127) rate (kibeka), bouillir ensemble les feuilles de Harungana madagascariensis avec la souche d’Aloe congolensis ; tamiser et y ajouter un peu d’huile de noix de palme (Elaeis guineensis) crue, puis se purger avec le produit liquide obtenu à raison d’un verre bambou par jour.
H(127) rate (kibeka), bouillir Aloe congolensis coupé en petits morceaux puis boire le produit liquide obtenu à raison d’1/2 verre, 2 fois par jour
H(127) rate (kibeka), bouillir ensemble les rhizomes d’Anchomanes difformis, les écorces de Millettia laurentii et d’Harungana madagascariensis avec la souche d’Aloe congolensis ; faire un lavement avec le produit liquide et tiède obtenu à raison d’1 verre bambou par jour avec intervalle d’1 jour. + interdits alimentaires : Feuilles de manioc, courge, ne manger ni toucher un oeuf.
H(187) pleurs continus d’un bébé qui ne tête pas par manquede luette (Ngandaka), piler ensemble Aloe congolensis avec les feuilles de Ficus thonningii, les écorces de Combretum psidioides et de Gardenia ternifolia...subsp. jovis_tonatis... var...; bien agiter le mélange dans l’eau et laver la tête du bébé avec le produit obtenu 3 fois par jour et faire le lavement à raison d’½ verre bambou une fois par jour. .
Région : Afrique de l'ouest
Pays : Congo (République démocratique) (Province du Bas-Congo)
Nom vernaculaire : ba di nseki (Kikongo)