Banque de données Prélude

Recherche |  Guide pratique |  Contact |  Les auteurs |  Clause de non-responsabilité

Nom officiel : Ipomoea pes-caprae (L.) R. Br.
Famille : Convolvulaceae

5 référence(s) répertoriée(s) pour cette plante

Référence HD 38
Auteur(s) : Daruty, C. (Dr)
Titre : Plantes Médicinales de l'Ile Maurice et des Pays Intertropicaux (p. 215) General Steam Printing Company, 6, rue du Gouvernement - Maurice (1886) https://archive.org/details/b24400270
Symptômes : H(113), H(145)
Recettes : Ipomoea pes-caprae intervient dans le traitement de : H(113) inflammation des jambes (cataplasme de feuilles), H(145) prolapsus de l'annus (bains de feuilles)
Région : Maurice
Pays : Maurice
Nom vernaculaire : batatran rouge (Créole), mossoul thazhai (Tamoul)
Référence HD 38
Auteur(s) : Daruty, C. (Dr)
Titre : Plantes Médicinales de l'Ile Maurice et des Pays Intertropicaux (p. 215) General Steam Printing Company, 6, rue du Gouvernement - Maurice (1886) https://archive.org/details/b24400270
Symptômes : H(006), H(014), H(104), H(113), H(145)
Recettes : Ipomoea pes-caprae intervient dans le traitement de : H(006) purgatif (tubercule), H(014) panaris, H(104) colique, H(113) rhumatisme, H(113) inflammations jambes (cataplasme feuilles), H(145) prolapsus anus (bain de feuilles)
Région : Maurice
Pays : Maurice
Nom vernaculaire : patate à durand ou batatran (Créole) , moussoul thajaiye (Tamoul)
Référence HL 13
Auteur(s) : Lavergne, R. & R. Véra
Titre : Etude ethnobotanique des plantes utilisées dans la pharmacopée traditionnelle à la Réunion. Médecine traditionnelle et pharmacopée. Agence de coopération culturelle et technique, (A.C.C.T.), Paris, 236 p., (1989)
Symptômes : H(003), H(013), H(051), H(104), H(113)
Recettes : H(104) colique, H(051) fièvre, décoction racines de Ipomoea pes-caprae
H(013) abcès, H(013) furoncles, H(003) enflures, H(113) régions douloureuses, cataplasme de feuilles chaudes enduites d'huile de ricin
H(003) enflures, H(113) rhumatisme, crampes, décoction ONS; en bain de pieds
Région : Réunion
Pays : Réunion
Nom vernaculaire : patate à Durand
Référence HM 68
Auteur(s) : Mchangama, M. et P. Salaün
Titre : Recueil d’une pharmacopée à Mayotte: Le savoir sur les plantes médicinales de Maoulida Mchangama Langues, savoirs et pouvoirs dans l'océan Indien occidental http://oceanindien.revues.org/1770
Symptômes : H(091), H(113)
Recettes : H(113) douleur au niveau des membres (marari tahulaŋa). Tremper dans l’eau froide les feuilles de Aloe mayottensis ou Aloe alexandrei pendant 10 minutes, puis jeter les feuilles et récupérer l’eau, mélanger avec les feuilles pilées dans un mortier de Lonchocarpus madagascariensise, filtrer et préparer un emplâtre avec ce jus et l’os de dugong : appliquer sur les zones de douleur. Préparer une décoction avec les feuilles de Kalanchoe sudifafa (Kibushi), et de Ipomoea pes-caprae jusqu’à ramollissement, laisser tiédir : malaxer tout le membre de la zone douloureuse avec les feuilles tièdes.
H(113) mal au genou (marari luhaliki), tisane avec Kalanchoe pinnata et avec la liane de Ipomoea pescaprae. Masser la partie douloureuse durant trois jours. Ensuite, écraser les racines de Dalbergia arbutifolia, Paullinia pinnata, Pothos scandens, Triclisia capitata, Monanthotaxis glaucocarpa, Syzygium aromaticum, du gingembre du lait de coco: faire un plâtre et avec la pâte recouvrir par un bandage au moment du coucher
H(091) handicap psycho-moteur chez un bébé (zaza tsi mandeha) Écraser les feuilles de Ipomea pes-caprae de Drymaria cordata de Kalanchoe sp., Crassulaceae. Les laisser dans l’eau froide pendant 1 heure puis, après avoir fait coucher l’enfant à plat ventre : le masser avec les feuilles essorées du cou au pied, puis retourner l’enfant et idem, pendant 7 jours, matin et soir.On peut poursuivre les soins par le remède de zaza ela mandeha.
Région : Mayotte
Pays : Mayotte
Nom vernaculaire : lalandaŋa (Kibushi) ou pupu mtsanga (Shimaore)
Référence HN 42
Auteur(s) : Nicolas J.-P.
Titre : Plantes médicinales du Nord de Madagascar. Ethnobotanique antakarana et informations scientifiques 296 p. (2012) Editions Jardins du monde 15, rue saint Michel - 29 190 Brasparts www.jardinsdumonde.org
Symptômes : H(020), H(027y), H(113), H(198)
Recettes : H(020) piqûres de poissons venimeux , feuilles fraîches, en usage externe. Dix à quinze feuilles, écrasées dans un peu d’alcool, sont alors appliquées sur la région irritée
H(027y) laver la femme après accouchement, décoction tiède des feuilles, cette décoction peut également être bue.
H(113) douleurs rhumatismales ou paralysies (après un neuropaludisme par exemple), massage des parties atteintes avec les feuilles bouillies. un cataplasme de ces feuilles pilées est aussi préconisé.
H(198) chute des cheveux. feuilles bouillies en application sur le cuir chevelu
Région : Madagascar
Pays : Madagascar du Nord
Nom vernaculaire : lalandagna (Antakarana), :lalanda, vahindalalana (Malgache), batatran rouge, patate-à-Durand (Français), beach morning glory, goat’s foot (Anglais)