Banque de données Prélude

Recherche |  Guide pratique |  Contact |  Les auteurs |  Clause de non-responsabilité

Nom officiel : Dryopteris pentheri (Krasser) C.Chr.
Famille : Dryopteridaceae

6 référence(s) répertoriée(s) pour cette plante

Référence HB 01
Auteur(s) : Baerts, M. & J. Lehmann
Titre : Guérisseurs et plantes médicinales de la région des crêtes Zaïre-Nil au Burundi. Musée royal de l'Afrique centrale, Tervuren, Belgique. Ann. Sc. Eco., Vol. 18, 214 p., (1989) A partir de la banque de données PHARMEL 2 (réf. HP 10)
Symptômes : H(068)
Recettes : H(068), parasitose intestinale, rhizome de Dryopteris pentheri , décoction (H2O), VO.
H(068), ténia, rhizome de Dryopteris pentheri , poudre, délayer (H2O), VO.
Région : Afrique centrale
Pays : Burundi (crêtes Zaïre-Nil)
Nom vernaculaire : iraba (Kirundi)
Référence HB 28
Auteur(s) : Banderembako Fabien & Ntitangirageza Térence
Titre : La médecine populaire au Burundi : quelques plantes médicinales. De le revue burundaise "Que vous en semble ?" n°35, 1978
Symptômes : H(006)
Recettes : H(006) purgatif très puissant pour adultes, racines séchées et écrasées de Dryopteris pentheri, macération dans H2O tiède, VO. 4 gorgées
Région : Afrique centrale
Pays : Burundi
Nom vernaculaire : iraba (Kirundi)
Référence HL 09 b
Auteur(s) : Lejeune, J.B.H.
Titre : Notes sur quelques plantes médicinales utilisées en pharmacothérapie par les natifs du Congo Belge et les Territoires du Ruanda-Urundi. Archives AIMO, 1579/9052 , 1 page, (1928). Ministère belge des affaires étrangères,15 rue des Petits Carmes, Bruxelles 1000.
Symptômes : H(068)
Recettes : H(068), ascarides, ténias, oxyures, ankylostomes, etc. Bulbe de Gladiolus quartinianus (ikilongo) + tige effeuillée de fougère Dryopteris pentheri (iraba) sont pilés. La pulpe est macérée et pressée dans ¼ l. H2O froide. VO. vers 8H du matin ; ne pas manger durant 6 à 7 H. Pour les enfants 100cc.
Région : Afrique centrale
Pays : Congo belge et les Territoires du Ruanda-Urundi. (Congo (République démocratique) et lesRépublique du Burundi et du Rwanda)
Nom vernaculaire : iraba
Référence HL 12
Auteur(s) : Lewalle, J. & F.M. Rodegem
Titre : Plantes médicinales du Burundi. Quart. Journ. Crude Drug Research, VIII - 3, 1257-1270, (1968)
Symptômes : H(068)
Recettes : H(068), bulbe de Gladiolus psittacinus + rhizome de Dryopteris pentheri, macération H2O froide, RNS
Région : Afrique centrale
Pays : Burundi
Nom vernaculaire : iraba (Kirundi)
Référence HL 29
Auteur(s) : Lestrade, A
Titre : La médecine indigène au Ruanda et Lexique des termes médicaux français - urunyarwanda Mémoire présenté à la séance du 20 décembre 1954. de l'Académie Royale des Sciences Coloniales de Belgique
Symptômes : H(068)
Recettes : H(068) taenia: Piler ensemble des feuilles amères (?) ibishikashike ou de Leonotis nepetaefolia (igichumuchumu) ; filtrer. Le jus est versé dans un tesson ; on y ajoute un peu de sel et de noir de fumée, ainsi qu’une poignée de graines de courge. Laisser une heure en contact, puis déposer sur le feu jusqu’à éclatement des graines. D ’autre part, on aura préparé une pâte de vieux sorgho. On consommera alternativement graines et pâte, le plus souvent le soir venu. Le lendemain, vers neuf heures, préparer une purée de légumes, feuilles de courges habituelles et de petites courges imbogeri, etc. Ce régime léger et végétarien permettra l'évacuation du ver. En cas d’insuccès, recourir à la fougère Dryopteris pentheri (irâba). La poudre de fougère irâba peut être mélangée à du lait encore chaud.
Région : Afrique Centrale
Pays : Rwanda
Nom vernaculaire : irâba (Kinyarwanda)
Référence VB 02
Auteur(s) : Baerts, M. & J. Lehmann
Titre : Plantes médicinales vétérinaires de la région des crêtes Zaïre-Nil au Burundi. Musée royal de l'Afrique centrale, Tervuren. Ann. Sc. Eco., Vol. 21, 133 p., (1991)
Symptômes : V(068)
Recettes : Vb(068,9), rhizome, poudre, diluée H2O, VO.
Région : Afrique centrale
Pays : Burundi (crêtes Zaïre-Nil)
Nom vernaculaire : iraba (fougère) (Kirundi)