Banque de données Prélude

Recherche |  Guide pratique |  Contact |  Les auteurs |  Clause de non-responsabilité

Nom officiel : Anchomanes giganteus Engl.
Famille : Araceae

3 référence(s) répertoriée(s) pour cette plante

Référence HK 60
Auteur(s) : Konda ku Mbuta, Kabakura Mwima, Mbembe Bitengeli, Itufa Y’okolo, Mahuku Kavuna, Mafuta Mandanga, Mpoyi, Kalambayi, Ndemankeni Izamajole, Kadima Kazembe, Kelela Booto, Ngiuvu Vasaki, Bongombola Mwabonsika, Dumu Lody & Paul Latham
Titre : Plantes médicinales de traditions. Province de l'Equateur – R.D. Congo, Kinshasa 2012 (419 p.) Institut de Recherche en Sciences de la Santé (I.R.S.S.) in Kinshasa. ISBN 9780955420856
Symptômes : H(020), H(033), H(099), H(170), H(172)
Recettes : H(033) stérilité, décocté de la racine , VO. 1 verre par jour.
H(099) crises épileptiformes , consommer comme légumes les feuilles fraîches de Anchomanes giganteus associées à celles de Psychotria sp. (Syn. Caephelis brunelii)
H(020) antivenimeux, poudre du calcinat de la tige associée à la tête d’un serpent et au sel végétal en application locale après scarification
H(170) ascite, macéré du rhizome en lavement
H(172) éléphantiasis, pilat du rhizome deAnchomanes giganteus associé aux feuilles de Laportea aestuans en friction
H(099) crises d'épilepsie, pilat des feuilles de Psychotria sp et celles d’Anchomanes giganteus comme nourriture du malade
Région : Afrique centrale
Pays : Congo (République démocratique) (Cité de Lokolela, de Gemena, Gemena (Mbari), Tandala (Ngumu))
Nom vernaculaire : unsali (Mpama), unsali (Kinunu), belefo (Ngwaka), batiozo (Mbanza), tungu (Ngbandi), kengoma (Mono)
Référence HT 53
Auteur(s) : Terashima, H., M. Ichikawa
Titre : A comparative ethnobotany of the Mbuti and Efe hunter-gatherers in Itury forest, Democratic Republic of Congo African Study Monographs, 24(1, 2): 1-168, (2003) *encodé partiellement*
Symptômes : H(002), H(201)
Recettes : H(002) galactogenic, La plante d’Anchomanes giganteus est utilisée pour augmenter le lait des femmes; les bananes ou le manioc sont cuits avec la racine de la plante et mangés avec la soupe
H(201) On pense que la plante apporte de la pluie si elle est coupée et trempée dans de l'eau. (recette de pygmées Mbuti, autour du village de Teturi)
H(201) On dit que si cette plante est coupée ou endommagée, il en résultera de fortes précipitations. Les gens évitent généralement de couper ces plantes (croyance des Pygmées Mbuti autour des villages de Katala et Mawambo dans la forêt d'Ituri).
Région : Afrique centrale
Pays : Congo (République démocratique) (Forêt d'Iury)
Nom vernaculaire : alipambua, alipamvua (Pygmées Mbuti, forêt d'Ituri)
Référence HV 10
Auteur(s) : Verbeeck, A.
Titre : Inlandse Geneesmiddelen AEQUATORIA, Revue des Sciences Congolaises, n° 1, 11e Année, pp 23 - 31, parties 1 à 4, (1948) AEQUATORIA, Revue des Sciences Congolaises, n° 2, 11e Année, pp 70 - 75, parties 5 à 7, (1948) AEQUATORIA, Revue des Sciences Congolaises, n° 3, 11e Année, pp 98 - 102, parties 8 à 13, (1948) AEQUATORIA, Revue des Sciences Congolaises, n° 4, 11e Année, pp 148 - 152, parties 14 à 19, (1948) http://www.abbol.com/bookbank/books/aequatoria%201948.pdf
Symptômes : H(006), H(013), H(113)
Recettes : H(006) purgatif, décoction de morceaux du choux de Anchomanes giganteus en lavement
H(013) abcès, le tubercule écrasé de Anchomanes giganteus du kaolin blanc et le jus de Costus afer ker sont mélangés et la pâte est appliquée sur l'abcès
H(113) rhumatisme, décoction de morceaux de jeunes racines, lavement
Région : Afrique centrale
Pays : Congo (République démocratique) (ex Congo belge), mbonga sur la rivière Momboyo (forêt tropicale d'Afrique centrale)
Nom vernaculaire : likungolambula (Nkundo)