Trois Prix « Numérisation pour le Développement » 2018 pour une plateforme de vidéos et des applis pour des campagnes de santé et paiements mobiles

Une plateforme de vidéos agricoles en ligne, des campagnes de santé mobiles via des jeux et une appli de paiement mobile. Voilà les trois lauréats du Prix du « Numérisation pour le Développement » (D4D) décerné le 4 octobre 2018 par le vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au Développement Alexander De Croo. La remise du prix D4D – digital for development – est organisée tous les deux ans par le Musée royal de l’Afrique centrale avec le soutien de la Direction générale Coopération au Développement et Aide humanitaire (DGD).

Trois Prix « Numérisation pour le Développement » 2018 pour une plateforme de vidéos et des applis pour des campagnes de santé et paiements mobiles

Les lauréats

 

La plateforme de vidéos en ligne « Access Agriculture » a conquis le jury dans la catégorie iStandOut. Sur des vidéos de formation en langue locale, des agriculteurs du Sud se transmettent des techniques agricoles durables.

Le prix de l’innovation la plus prometteuse est revenu à l’appli WisePocket, une spin-off de la VUB et de l’Universidad de Oriente  à Santiago de Cuba, dans la catégorie iStartup. Cette appli mobile qui se veut interactive et dans l’esprit des jeux vidéo rend les campagnes de santé mobiles plus efficaces, et cette efficacité devient mesurable.

Le favori du public dans la catégorie iChoose a été EIGHT, une initiative qui permet aux habitants d’un village en Ouganda, via des transferts d’argent sans condition sous la forme d’argent mobile, de devenir eux-mêmes les acteurs du changement.

Nous braquons les projecteurs sur un lauréat.

 

Tous les nominés avec le Ministre Alexander De Croo et Guido Gryseels, Directeur Général du MRAC
© Kris Pannecoucke

 

 

Les agriculteurs du Sud se transmettent leur savoir sur une plateforme de vidéos en ligne

 

La plateforme en ligne « Access Agriculture » (accessagriculture.org) présente des vidéos de formation agricole ; le savoir-faire des fermiers du Sud est directement transmis à d’autres agriculteurs ailleurs dans le monde, souvent dans les langues locales. Pour le moment, quelque 1300 vidéos sont disponibles dans pas moins de 76 langues. Elles sont vues dans plus de 100 pays, même si c’est en Afrique et en Inde que la plateforme est la plus populaire.

Si l’intérêt de cette plateforme réside dans l’offre qualitative et peu onéreuse de connaissances agricoles validées scientifiquement aux agriculteurs du Sud, la formation de partenaires locaux dans la réalisation et la traduction des vidéos est tout aussi importante.

Paul Van Mele d’Access Agriculture explique que c’est cette philosophie qui les distingue d’autres sites de vidéos en ligne, comme YouTube et Vimeo. Les vidéos peuvent être consultées sur GSM ou sur d’autres appareils en streaming et sont toutes téléchargeables. Leur contenu est aussi diffusé sur les chaines de télévision et les radios locales, dans la bonne langue. Un projecteur intelligent à l’énergie solaire, qui combine la fonction de bibliothèque numérique contenant les vidéos et de projecteur, amène physiquement tout ce savoir-faire directement dans les champs. « Avec le prix D4D, nous allons investir dans un fonds pour les jeunes entrepreneurs locaux, qui améliore le last mile delivery, c’est-à-dire le dernier tronçon dans l’acheminement des vidéos de formation agricole », a indiqué Paul Van Mele.

 

En savoir plus

Plus d'informations sur le Prix D4D