Expo

Hour info
Contes autour du Soleil le 10.04.2022 à 11h30, 14h00, 15h00
Available
On
Summary

Cette œuvre d'art lumineuse vous rapproche du Soleil comme jamais auparavant.

SUN

Laissez-vous captiver par la beauté de notre étoile la plus proche avec cette représentation du Soleil plus vraie que nature. Une projection 3D d'images de télescopes de pointe sur une gigantesque sphère suspendue de 6 mètres de diamètre montre 10 semaines de la vie de notre Soleil. La fumée et les effets sonores complètent cette expérience unique. Vous n'avez jamais été si proche du Soleil.

SUN est une installation de l'artiste britannique Alex Rinsler et du professeur Robert Walsh (University of Central Lancashire), spécialiste du Soleil. En collaboration avec le Solar-Terrestrial Centre of Excellence du Plateau d’Uccle, l’AfricaMuseum présente cette œuvre spectaculaire, qui peut ainsi être vue pour la première fois en dehors du Royaume-Uni.

Le Soleil détermine la vie et le climat sur Terre. L'activité humaine modifie le climat. Le changement climatique est l'un des plus grands défis auxquels l'humanité est confrontée. L'AfricaMuseum et le Solar-Terrestrial Centre of Excellence mènent des recherches de premier plan sur le Soleil et le climat terrestre. L'installation dans l’exposition permanente de l’AfricaMuseum vous présente quelques-unes de ces recherches.

 

Contes autour du Soleil

Le dimanche 10 avril, des conteurs inspirés transmettront aux enfants et aux amateurs de Soleil un peu plus âgés, des histoires africaines et scandinaves sur le Soleil. Prenez place près de l'œuvre d'art lumineuse et plongez dans le monde des oryctéropes, des chauves-souris et des aurores boréales pendant l'un des moments de narration.

Informations pratiques

  • Date : 10 avril 2022
  • Heure (en FR) : 11h30, 14h00, 15h00
  • Lieu : dans la petite rotonde du musée
  • Âge : à partir de 5 ans
  • Prix : gratuit avec le ticket d'entrée du musée
  • L'inscription se fait sur place le jour même

 

 

 

SUN est une collaboration de

logos

 

Alternative date info
Installation temporaire
Place

AfricaMuseum
Leuvensesteenweg 13
3080 Tervuren

Prix

inclus dans le billet d'entrée

Subtitle
Projet artistique d'Arno Luzamba Bompere
Hour info
14h00-17h00: meet and greet
Available
On
""

Du 03/02/2022 au 06/03/2022 : installation de l'artiste dans l'expo permanente du musée.
Le 05 et 06/03/2022 : l'artiste sera présent pour commenter ses oeuvres.

Dans le cadre de l'exposition temporaire Zoo humain. Au temps des expositions coloniales, le service Éducation & Culture de l’AfricaMuseum a lancé un appel pour l’introduction de projets culturels et éducatifs.
Huit projets ont été sélectionnés. Ceux-ci bénéficient d'un soutien (financier) pour des activités spécifiques dans le cadre de l'exposition.

Bilili ya lobi (Les Ombres de hier et de demain) est un projet autour de l’histoire et de la mémoire des expositions universelles et coloniales.  Ce projet propose un dialogue entre le passé et le présent. L'artiste transcrit en peintures, photos, vidéos, installations et performances les photographies d'archives qui sont sa source d'inspiration. Il les fait réapparaître sous forme de silhouettes (ou de fantômes ?) d'hommes et de femmes.

 

Arno Luzamba Bompere est artiste plasticien de la République Démocratique du Congo. Il vit et travaille à Strasbourg. Luzamba est diplômé de l’Académie des Beaux-arts de Kinshasa et de la Haute École des Arts du Rhin de Strasbourg. Dans sa démarche artistique il explore différents sujets tels que l’identité, le corps, le voyage, l’actualité du monde, les zoos humains, l’histoire et la mémoire.

 

 

 

 

 

Place

AfricaMuseum
Leuvensesteenweg 13
3080 Tervuren

Prix

Gratuit avec le ticket d'entrée du musée ou avec un ticket combiné pour visiter également l'exposition temporaire.

 

Available
On
""

L’exposition Europa, Oxalá présente les travaux de vingt-et-un artistes et intellectuels européens dont les origines familiales se situent dans les anciennes colonies. Ces artistes nés et qui ont grandi dans un contexte postcolonial, proposent ici une réflexion sur leur héritage, leur mémoire et leur identité. 

Leurs parents et grands-parents sont nés et ont vécu au Congo, en Angola, en Guinée, au Bénin, en Algérie, à Madagascar ; et ces artistes ont hérité non seulement des voix, des sons et des gestes, mais aussi des images et des souvenirs de leurs cultures d’origines, point de départ d’un important travail de recherche dans les archives historiques. De ce fait, leurs productions artistiques nourrissent une réflexion originale sur le racisme, la décolonisation des arts, ou encore la déconstruction de la pensée coloniale. Ils soulèvent de nouvelles questions à partir de nouveaux territoires et cela constitue un apport essentiel pour l’Europe contemporaine.

À travers leurs travaux, Europa, Oxalá témoigne de la puissance créatrice de la diversité culturelle européenne contemporaine, ouvrant de nouvelles perspectives à la notion d’Europe.

Europa, Oxalá est une exposition itinérante qui a d’abord été présentée au MUCEM à Marseille (20.10.2021 > 16.01.2022), à Gulbenkian à Lisbonne, Portugal (03.03.2022 > 30.05.2022) avant d’arriver à l’AfricaMuseum, Tervuren au mois d’octobre 2022.
Les commissaires de l’exposition sont Antonió Pinto Ribeiro (Université de Coimbra, Portugal), Katia Kameli (artiste) et Aimé Mpane (artiste).

 

Publications dans le cadre de l'exposition

 

 

 

 

Alternative date info
Exposition temporaire
Place

AfricaMuseum
Leuvensesteenweg 13
3080 Tervuren

Subtitle
Sculptures du sud-ouest du Congo
slideshow_agenda_thumbnail
""
Available
On

Lumière sur le Bandundu, ancienne province de la République démocratique du Congo. Au travers de 150 œuvres, "La part de l’ombre" dévoile la riche production artistique d’une région méconnue. L’occasion de redonner toutes ses lettres de noblesse à la statuaire en bois congolaise.
À propos de l'exposition

Ancienne province située à l'ouest de la République Démocratique du Congo, le Bandundu regroupe les territoires actuels du Kwango, du Kwilu et du Mai-Ndombe. Couvrant près de la moitié de la superficie de la France, la région est aussi diverse – plus d’une dizaine de peuples y cohabitent – que riche culturellement. Une richesse que l’on retrouve tout particulièrement dans le domaine des arts plastiques, en témoigne l’extraordinaire diversité des formes de la statuaire, des masques et autres objets usuels.

Orchestrée par Julien Volper, conservateur à l’AfricaMuseum, l’exposition s’attache à dresser un panorama des arts traditionnels du Bandundu. Au-delà des emblématiques masques liés au rite initiatique du Mukanda (destiné aux jeunes garçons), La part de l’ombre entend éclairer une production plus discrète, celle de la statuaire en bois, et en donner plusieurs clefs d’analyses. Ce sont donc plus de 150 œuvres  – dont 122 proviennent de l’AfricaMuseum - créées par les Yaka, Pende, Tshokwe et Suku, et par des groupes minoritaires comme les Yanzi, Buma, Lyembe, Sakata ou Mbala, qui seront soigneusement scrutées et analysées, de leurs caractéristiques typologiques, iconographiques et stylistiques aux détails de leurs usages. 

 

 

 

Share

 

Alternative date info
Expo extra-muros
Place

Musée du Quai Branly - Jacques Chirac
37 Quai Branly
F - 75007 Paris

Info

Une exposition du

en partenariat avec l'AfricaMuseum.

Subtitle
Au temps des exhibitions coloniales
Available
On
""

La nouvelle exposition temporaire Zoo humain. Au temps des exhibitions coloniales met en lumière l’histoire de personnes exhibées comme des « objets d’exposition vivants ». L’exposition présente des images et des documents exceptionnels dont certains n'avaient jamais été montrés.

Cette exposition itinérante a été pour la première fois organisée en 2012 à Paris (Musée du Quai Branly). Dès le 9 novembre 2021, elle sera présentée à l’AfricaMuseum à l’occasion des 125 ans de l’exposition coloniale de 1897 qui s’était tenue à Tervuren. Le musée invite les visiteurs à réfléchir sur l’impact de ces zoos humains.

Même si l’exposition met l’accent sur les « villages congolais » exposés à Tervuren, mais aussi à Anvers (1885 et 1894) et à Bruxelles (1958), elle replace le phénomène des « zoos humains » dans un contexte international et montre comment des personnes du monde entier y étaient exposées. Certaines n’ont d’ailleurs pas survécu en Occident.

L’ensemble de ces exhibitions – entre divertissement populaire et fascination scientifique – a accueilli plus d’un milliard et demi de spectateurs venus voir l’« autre », présenté comme inférieur.

Les artistes Teddy Mazina et Roméo Mivekannin ont apporté une contribution importante à l’exposition. 

Le musée proposera également une vaste programmation culturelle. Des conférences seront organisées tous les mois sur des sujets tels que la colonisation, la décolonisation et l’(anti)racisme.

Les commissaires de l’exposition sont l’historien Pascal Blanchard (Groupe de recherche ACHAC), ainsi que Maarten Couttenier et Mathieu Zana Etambala (tous deux associés à l’AfricaMuseum).

 

 

Logo Belspo

Logo Belgium Partner in Development

Logo Loterie Nationale

Logo Achac

Logo Fondation Lilian Thuram

Logo Hang'Art

Alternative date info
Exposition temporaire
Place

AfricaMuseum
Leuvensesteenweg 13, 3080 Tervuren

Subtitle
Science et Culture au Palais Royal à Bruxelles
Langue
Français, néerlandais, anglais et allemand
Available
On

Chaque année, les Etablissements scientifiques fédéraux proposent au public belge et international une exposition "Science et culture au Palais Royal" avec une vision originale de l'art et de la science par une découverte d'oeuvres d'art ou objets de recherche issus du patrimoine culturel et scientifique fédéral.

Cette année, l'exposition sera virtuelle et les Établissements scientifiques fédéraux ainsi que SCIENSANO, CINEMATEK, l'Institut géographique national et la cellule de coordination du BCCM Consortium (Belgian Co-ordinated Collections of Micro-organisms) de BELSPO vous livrent un itinéraire à partir d'une sélection d'oeuvres d'art, d'objets, de spécimens ou de films sur le thème de la Naissance

 

"Naissance : célébration et rituels en Afrique centrale (passé et présent)"

L'AfricaMuseum est présent dans l'exposition avec une série d'objets et de films pour illustrer  le thème de la Naissance en Afrique centrale.

Attendre un enfant est un moment important. La grossesse et la naissance ont toujours fait l’objet d’une série de coutumes et de rituels, ici comme ailleurs. Pour une famille, la naissance d’un enfant est toujours un événement important. En Afrique centrale, ceux-ci se concentraient surtout sur la fertilité de la femme et sur le bien-être du nouveau-né. La protection spirituelle était assurée par les procédures d’attribution du nom et parfois par de petites amulettes. Certaines de ces pratiques sont toujours d’actualité. 

 

 

 

 

 

 

Place

Exposition virtuelle

Prix

Gratuit